ZUYDCOOTE,
UN VILLAGE MER & NATURE

Patrimoine culturel

La Ferme Nord

Construite en 1910 pour les besoins exclusifs du Sanatorium, elle comporte un ensemble de constructions réparties sur les côtés d'un quadrilatère de 100 m de large sur 170 de profondeur. Elle constitue un exemple assez unique de ferme industrielle, tant par sa taille que par son mode de fonctionnement. Elle formait, avec les deux autres fermes traditionnelles, un ensemble dont la vocation était de répondre à tous les besoins alimentaires du Sanatorium. Sa spécialité était la production d'aliments d'origine animale, comme en témoignait l'affectation des bâtiments partagés entre écuries, étables, porcheries, poulaillers, laiterie et abattoir. Des logements avaient été prévus afin d'héberger tout le personnel.

Durant les événements de 1940 elle fut l'infirmerie principale de la Marine suite à l’évacuation de la clinique Villette de Dunkerque.

La Ferme très abimée après la guerre garda son usage jusqu’en 1971 où la Ferme Nord fut mise à la disposition de la Communauté Urbaine de Dunkerque.

De 1977 à 1985 elle a été le centre d’un pôle d'animation lié à la création de la Base de Loisirs et de Nature du Littoral Nord.

Depuis, la Ferme Nord est désaffectée, ce sont les gardes départementaux qui l’occupent.

Cimetière militaire

La Nécropole Nationale de Zuydcoote existe depuis 1922 et regroupe des soldats de la première Guerre Mondiale de nationalités Française, Anglaise, Belge et Allemande.

C’est en 1953 que furent créé un nouveau carré regroupant les corps des soldats Français morts en mai - juin 1940. Dans ce carré il y a 904  soldats Français et 14 Espagnols des événements de mai - juin 1940. Les corps des militaires Français ont été transférés des cimetières communaux de la région dont plus de 300 du cimetière temporaire de Zuydcoote. Il existe dans la région Dunkerquoise que deux cimetières Militaires regroupant les morts Français de la Bataille de Dunkerque et de l’Opération Dynamo. Le premier est à Zuydcoote et le second c’est celui de Leffrinckoucke, Fort des Dunes, où 192 soldats y sont enterrés.

Pour le cimetière de la Première Guerre, on y trouve 1150 soldats français, 202 soldats allemands, un belge et 324 soldats britanniques.

La plupart de ses soldats sont morts des suites de leurs blessures, soignés à l’hôpital militaire situés au Sanatorium ou hôpital de campagne, notamment les britanniques.

Cimetière Militaire de Zuydcoote